Pourquoi nous sommes sélectifs dans les clients que nous acceptons

Pourquoi nous sommes sélectifs dans les clients que nous acceptons


Pour la plupart des entreprises aujourd’hui, l’objectif est presque toujours de générer plus de ventes de toutes les manières possibles. Sans ventes, votre entreprise se retrouvera à 6 pieds sous terre, c’est donc évidemment ce qui maintient votre entreprise en vie. Mais si la croissance des ventes est cruciale pour le développement d’une entreprise, il est important de comprendre que toutes les affaires ne sont pas bonnes.

Dans chaque industrie, il y a de grands clients et il y en a de misérables. J’ai appris cela très tôt lorsque j’ai créé cette entreprise en 2005 et je n’avais pas la possibilité d’être sélectif et je devais simplement lancer l’entreprise. Au cours de cette période, j’ai pris ce que je pouvais obtenir et j’ai appris à mes dépens à travailler avec des gens malhonnêtes et carrément misérables, même si mon instinct me disait dans ces situations « Tu ne veux pas de ce type comme client, ça finira mal ». Et mon instinct avait raison. Cependant, je n’échangerais pas ces mauvaises expériences contre quoi que ce soit, car elles ont vraiment contribué à faire de l’entreprise ce qu’elle est aujourd’hui.

Depuis ces leçons apprises au cours de la première année, j’ai mis en place une clause « sans secousse ». Cela signifie que nous ne travaillerons pas avec vous à moins que nous ne vous aimions. La vie est bien trop courte pour travailler avec des clients qui rendent la vie misérable. Les mauvais clients sont également mauvais pour le moral de l’entreprise car personne ne veut traiter avec eux. Des employés heureux sur le lieu de travail sont indispensables, donc en étant sélectif sur nos clients et en faisant de notre mieux pour travailler avec des personnes avec qui nous aimons travailler, cela contribue à l’excellent environnement de travail que nous avons et cela a joué une grande partie de notre succès. au cours des années. Les employés qui sont ravis de venir travailler tous les jours sont beaucoup plus susceptibles de produire un excellent travail que ceux qui redoutent de venir au bureau.

Alors, avec quel type de clients aimons-nous travailler ?

1. Les personnes qui traitent les autres avec respect: En travaillant dans le secteur juridique, nous travaillons avec beaucoup d’ego et c’est parfaitement bien. J’aime travailler avec des gens confiants parce que souvent ce sont eux qui sont les meilleurs dans ce qu’ils font. Certains des meilleurs avocats ont un gros ego, mais ils savent toujours comment traiter les gens avec respect et sont formidables à côtoyer et à travailler avec. Il est important pour nous de travailler avec des personnes qui traitent nos employés avec respect. Si vous êtes irrespectueux envers nos employés, vous pouvez être sûr que vous ne travaillerez pas avec nous le mois suivant, peu importe combien vous dépensez avec nous. Donc, si vous suivez la règle d’or, nous partons du bon pied.

2. Des clients honnêtes: Lorsque nous travaillons avec des clients, nous avons besoin de commentaires honnêtes. Cela nous aide à mieux comprendre comment nous faisons. Parfois, je pense que les clients ont peur de nous parler du succès qu’ils ont parce qu’ils ont peur que nous leur demandions de dépenser plus. Étant donné que nous travaillons dans une industrie où aucun achat n’est effectué sur le site, nous ne savons pas si ce que nous faisons fonctionne et se traduit par de nouveaux cas sans un bon retour. Bien sûr, nous pouvons surveiller Google Analytics et les données de suivi des appels téléphoniques pour surveiller les performances, mais en fin de compte, ce que nous faisons consiste à générer de nouveaux cas pour nos clients et nous ne savons pas combien de cas sont générés sans retour. Lorsque nous recevons ces commentaires et que nous recevons des histoires comme nous l’avons fait récemment d’un client qui a déclaré qu’il venait de recevoir un règlement de 5 millions de dollars pour un cas qu’il avait signé via son site, cela motive l’enfer de notre équipe.

3. Des gens qui excellent dans ce qu’ils font: Nous préférons travailler avec des avocats qui sont vraiment bons dans ce qu’ils font pour de multiples raisons. Premièrement, si nous optimisons un site et l’aidons à obtenir une grande visibilité sur Google, cela signifie que davantage de consommateurs trouveront le site de nos clients. Lorsqu’un consommateur se retrouve sur le site Web d’un très bon cabinet d’avocats (et pas seulement de bons spécialistes du marketing), il est généralement préférable que son dossier soit traité par cet avocat. Je sais que cela me fait du bien à propos du «matchmaking» que nous faisons essentiellement pour aider à présenter les consommateurs aux bons avocats. Deuxièmement, ce sont les cabinets d’avocats avec une histoire de succès au fil des ans qui ont beaucoup plus de facilité à convertir les prospects en clients réels car ils peuvent montrer des résultats passés et ont déjà « été là » et ils ont une histoire de succès. C’est important pour la grande majorité des consommateurs qui cherchent à embaucher quelqu’un pour s’occuper de leur cas. Enfin, les grands avocats ont une grande capacité à prendre cette avance générée et à en faire un client. Nous ne pouvons pas faire grand-chose, ce qui signifie que nous pouvons certainement générer des pistes, mais en fin de compte, c’est au cabinet d’avocats de convaincre ce prospect d’embaucher son cabinet pour gérer son dossier. Ces types d’avocats sont du genre à devenir des clients à long terme (certains sont avec nous depuis notre première année d’activité !) parce que ce que nous faisons a continué à fonctionner pour eux.

4. Entreprises avec un budget marketing sain : Aujourd’hui, le marketing des cabinets d’avocats sur Internet est incroyablement compétitif. Plus que jamais, les entreprises font de la publicité de manière plus agressive et transfèrent les budgets d’autres domaines vers le marketing en ligne. Si vous êtes une entreprise qui recherche tout ce qui concerne les consommateurs, vous pouvez vous attendre à ce que la concurrence soit rude. Notamment dans les domaines des dommages corporels, de la défense pénale, du droit de la famille, du droit du travail et de la faillite. Si vous êtes un cabinet d’avocats qui souhaite être très visible sur Google, il n’y a pas de raccourcis et ce ne sera pas bon marché. Cela prend du temps et de l’argent. Les cabinets d’avocats qui ont essayé des solutions de référencement bon marché font maintenant face à la colère du grand Google Penguin et en paient le prix avec des pénalités dont ils ne peuvent pas se remettre. Si vous recherchez une solution d’optimisation de moteur de recherche à faible coût, nous ne sommes pas la bonne solution car il n’est pas réaliste de penser que vous pouvez rivaliser avec un petit budget alors que les entreprises commercialisent de manière si agressive. Ne gaspillez pas votre argent avec ces types de fournisseurs. Si cela semble trop beau pour être vrai… c’est le cas. Les spécialistes du marketing intelligents comprennent qu’il ne s’agit pas seulement de combien d’argent vous dépensez, mais quel type de retour sur investissement obtenez-vous ? Ne vous y trompez pas, c’est un investissement et comme tout bon investissement, cela prend du temps, mais si vous y allez de la bonne façon, cela rapportera (et si vous êtes comme beaucoup de nos clients, cela rapporte bien). En fin de compte, c’est du marketing et il n’y a aucune garantie, mais vous voulez au moins vous donner une chance de réussir. Combien cela coûte-t-il et de quel type de budget marketing avez-vous besoin ? Cela dépend du niveau de concurrence auquel vous faites face sur Google et chaque cas est différent. Certaines campagnes peuvent coûter aussi peu que 1 000 $ par mois, tandis que d’autres peuvent coûter plus de 20 000 $ si vous ciblez des conditions très compétitives au niveau national ou multi-géographique.

Avoir les bons « clients » dans le bus

Avez-vous déjà lu le livre « Good to Great » de Jim Collins ? Sinon, je le recommande vivement. Dans ce livre, l’auteur parle d’avoir les «bonnes personnes dans le bus», c’est-à-dire d’avoir les bons employés dans votre entreprise. Nous appliquons très certainement cette philosophie, mais nous voulons également avoir les bons clients avec nous. Nous avons la chance de pouvoir être sélectifs avec notre clientèle car nous n’avons jamais été une entreprise axée sur les revenus où les ventes sont l’objectif principal (nos commerciaux n’ont même pas de quotas). C’est l’un des grands avantages d’être une entreprise prospère qui limite le nombre de clients avec lesquels nous travaillons. Choisir de travailler avec les bons types de clients a été et restera toujours une grande partie de notre stratégie.





Source link


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.